samedi 14 août 2010

Affiches fêtes aériennes

Comme chaque année depuis six ans maintenant, je réalise l'affiche de l'Anjou Ailes Rétro. En plus cette année, pour donner un coup de pouce à l'aéroclub de ma ville, j'ai aussi réalisé celle de la JPO de l'aérodrome du Mans.





6 commentaires:

cham3.30 a dit…

Une délicieuse accumulation d'appareils volants invitant à la contemplation ! Délicate asymétrie, mise en perspective des éléments....tout nous invite dans ces affiches à un déluge d'impressions !

DarkLan a dit…

rohhh, j'étais a angers pour mes vacances, et je n'ai pas manqué d'aller visiter ce musée :) je vous le conseille, on peut monter dans certains avions et surtout dans un fouga-magister :)

j'ignorais que c'était toi qui avait fait l'affiche :)

Pifou a dit…

Magnifiques affiches. J'amerai savoir s'il y a une possibilité de te faire parvenir le dernier Team Rafale afin que tu puisse me le dédicacer. merci, d'avance.

Matthieu Durand a dit…

Salut Pifou, contacte moi par email via mon profil complet qu'on voit ce qu'il y a moyen de faire, peut-être serais-je en dédicace pas loin de chez toi sinon on trouvera bien moyen de moyenner.
Matthieu

Anonyme a dit…

j'avoue être un peu déçu par ces affiches. beaucoup d'éléments mais pas de vraie construction sur la première. Quant à la seconde je pense que vous manquiez de temps car l' alphajet est franchement baclé. je sais que vous pouvez faire bien mieux.

Stephane

Matthieu Durand a dit…

Stéphane, sachez que ses affiches sont réalisé bénévolement contrairement à ce que font d'autre illustrateur, et comme vous le dites souvent sans d'énormes délais (il faut attendre le dernier moment pour avoir le maximum d'infos sûres en ce qui concerne le plateau aérien). Donc oui, je dois faire vite au mieux. L'affiche pour la JPO du Mans, j'ai dû la glisser comme je pouvais dans mon planing déjà surchargé, donc oui, j'ai fait au mieux sur le gadjet, après libre à vous de dire qu'il est "franchement baclé", j'y ai quand même passé du temps.

Pour anjou ailes rétro, la quantité des textes à y insérer est assez conséquente, ce qui d'autant limite la place pour le dessin. Ajouter à cela le nombre assez important d'aéronefs de tous poils (ou plumes) à y faire figurer, surtout quand il y a un gros "cul" à mettre plein pot comme l'A380, on tourne vite en rond (contrairement aux autres années où je n'avais que deux ou trois avions "imposés").